AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez  | 
 

 Le Prodige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Maitre de Jeu
Admin
avatar


MessageSujet: Le Prodige   Mer 13 Jan - 20:11

Le Prodige

Le psion tire ses facultés psioniques d'une discipline mentale et d'une évolution intellectuelle très strictes. Ce n'est certainement pas le cas du prodige, qui tire sa force psionique des émotions à l'état brut.

L'art psionique régi par les émotions n'a rien d'une science et tout d'une passion. Le zèle avec lequel le prodige s'engage dans l'exploration de ses capacités psioniques est tellement extrême qu'il lui arrive de pouvoir déclencher une déferlante de puissance dépassant de loin ses aptitudes normales. Mais ce pouvoir a un prix : en dépassant ses limites, le prodige risque un véritable retour de flammes psychique.

Les prodiges voient les quêtes périlleuses comme autant d'occasions d'user de leur puissance psionique émotionnelle. Désireux de montrer ce qu'ils peuvent réaliser, il usent de leurs aptitudes psioniques pour surmonter les écueils. La manifestation de leurs facultés reste leur priorité, mais ils ne crachent pas sur les richesses et les objets qui peuvent leur permettre de renforcer leur efficacité psionique.

Les prodiges entretiennent un rapport passionnel avec leurs facultés psioniques, n'hésitant pas à éprouver leurs ultimes limites dans le cadre des déferlantes psioniques. Mais ils restent conscients des risques que celles-ci peuvent encourir et du nombre limité de facultés qu'elles peuvent engendrer. C'est pourquoi ils développent au maximum leur efficacité au combat et un grand nombre de compétences leur permettant de rester à l'affût en toute situation.

Les prodiges peuvent adopter tous les alignements possibles, aucun ne présentant d'incompatibilité avec leur évolution psionique.
Le prodige est bien trop égocentrique pour s'intéresser aux vertus des doctrines religieuses.

Les prodiges sont bien souvent autodidactes. Il s'agit généralement d'individus qui ont passé leur enfance livrés à eux-mêmes, parfois forcés par un destin cruel à survivre seuls dans la nature. La vie à l'état sauvage n'a pas pour vertu de forger des liens, si bien que lorsqu'on retrouve un prodige, il rejoint généralement la civilisation. Mais son développement mental a alors déjà pris une direction irréversible. Les prodiges qui élisent domicile dans une cité cherchent à rattraper leurs années de solitude en s'attirant l'admiration d'autrui par le biais de leurs prouesses psioniques.

Les prodiges se reconnaissent mutuellement comme des compagnons de voyage sur la route de la découverte intime. Il leur arrive d'éprouver une sorte de lien de parenté avec leurs semblables, mais ils ressentent souvent le besoin de se mesurer à eux.
Les prodiges ont plus de chances d'apparaître parmi les humains . Les elfes, les halfelins et les gnomes sont généralement incapables de nouer avec la conjoncture émotionnelle susceptible de déclencher ces prouesses psioniques, préférant les approches plus disciplinées des autres classes.

Étonnamment, certains nains, en révolte contre leur société, sont séduits par les pouvoirs du prodige et embrassent cette carrière par accident.
Les autres créatures qui présentent des affinités psioniques sont plus facilement amenées à devenir psions qu'à emprunter une autre voie psionique.
Si les prodiges restent assurément des individus turbulents, ils apprécient généralement la compagnie d'autrui, ne serait-ce que pour faire étalage de leurs exploits, que ce soit dans l'action ou par la parole.
Le prodige combat parfois en première ligne, profitant de ses facultés pour renforcer son efficacité martiale brute. D'autres préfèrent une position moins exposée et usent de leurs facultés pour accroître la puissance d'attaque du groupe dans son entier.

Caractéristiques techniques

Dé de vie : D6

Compétences de classe :

Ses compétences de classe (et la caractéristique dont chacune dépend) sont : Acrobaties (Dex), Art psi (Int), Artisanat (Int), Autohypnose (Sag), Bluff (Cha), Concentration (Con), Connaissances (psionique) (Int), Détection (Sag), Équilibre (Dex), Escalade (For), Évasion (Dex), Intimidation (Cha), Natation (For), Perception auditive (Sag), Profession (Sag), Psychologie (Sag), Saut (For).

Bonus de base à l'attaque : +3

Bonus de base de Réflexes : +1
Bonus de base de Vigueur : +1
Bonus de base de Volonté : +4

Points psi/ jour : 25
Facultés connues : 3
Niveau de faculté maximal : 2ème


Aptitude de classe

Armes et armures. Le prodige possède les dons Maniement des armes des familles : Armes rudimentaires + 1 autre famille au choix, ainsi qu'au maniement des boucliers (à l'exception des pavois). Il est également formé au port des armures légères.

Points psi/jour. La capacité d'un prodige à manifester ses facultés psioniques dépend de sa réserve de points psi. Son quota quotidien de points psi est indiqué plus haut. Il bénéficie par ailleurs de points psi quotidiens supplémentaires s'il dispose d'une valeur de Charisme élevée. Sa race peut également lui conférer des points psi quotidiens supplémentaires, tout comme certains dons et objets.

Facultés connues. Le personnage sélectionne ses facultés parmi la liste des facultés de prodige. Les dons Connaissance psionique étendue et Connaissance psionique épique permettent au psion d'apprendre des facultés réservées de n'importe quelle discipline, voire d'autres classes. Lorsqu'un prodige manifeste une faculté, son coût total en points psi ne peut jamais dépasser son niveau de manifestation.

Le prodige connaît ses facultés : elles sont enracinées dans son esprit. Il n'a pas besoin de les préparer (contrairement à certains lanceurs de sorts), mais il doit bénéficier d'une bonne nuit de sommeil chaque jour pour pouvoir regagner ses points psi dépensés.

Le degré de difficulté du jet de sauvegarde effectué contre une faculté de prodige est égal à 10 + niveau de la faculté * modificateur de Charisme du prodige. Par exemple, le jet de sauvegarde effectué contre une faculté de 6e niveau est assorti d'un DD égal à 16 + modificateur de Cha du prodige.

Déferlante psionique (Sur). Le prodige peut se laisser emporter par sa passion et ses émotions pour produire une véritable déferlante accompagnant ses manifestations de facultés psioniques. Au cours de ce phénomène, le prodige acquiert une puissance psionique considérable, mais il prend aussi le risque de nuire à sa santé s'il use de cette force sans discernement.

Le prodige peut choisir d'invoquer une déferlante à chaque fois qu'il manifeste une faculté. Ce faisant, il bénéficie d'un bonus de +1 au niveau de manifestation de la faculté et de 1 point psi gratuit pour améliorer les effets de cette faculté. Ce point psi ne peut pas être utilisé pour payer le coût de base de la faculté, il ne peut servir que pour choisir une augmentation. Le bonus au niveau de manifestation permet au personnage d'améliorer la faculté au-delà de ses limites normales et il affecte les éventuelles variables numériques de la faculté qui dépendent du niveau (comme la portée).

En revanche, cette augmentation du niveau de manifestation ne confère évidemment pas d'autres avantages au prodige (il ne bénéficie pas de nouvelles aptitudes de classe, son éventuel cristal psi n'acquiert aucun nouveau pouvoir, etc.)

Le prodige ne peut recourir au don Combustion psionique et invoquer une déferlante psionique en même temps.

Par exemple Leila, une prodige de niveau 3, connaît la faculté assaut mental. Elle a normalement la possibilité de dépenser 3 points psi (1 de base, plus 2 pour l'amélioration) pour infliger 3d10 points de dégâts par le biais de cette faculté. Si elle invoque une déferlante psionique en manifestant cette faculté, elle dépense toujours 3 points psi, mais inflige 4d10 points de dégâts (exactement comme si son niveau de manifestation était de 4 et qu'elle pouvait dépenser jusqu'à 4 points psi pour manifester la faculté).
Le prodige peut choisir d'augmenter son niveau de manifestation de +2 au lieu de +1. Dans tous les cas, la déferlante psionique « fournit » les points psi supplémentaires qu'exige normalement l'amélioration de faculté, seuls les points psi dépensés pour manifester normalement la faculté étant retirés de la réserve du prodige.

Asthénie psychique (Ext). Repousser ses limites en invoquant une déferlante psionique reste un acte périlleux. Après chaque déferlante psionique, le prodige risque de se retrouver accablé par la contrainte qu'il s'est imposée. Les risques de subir une asthénie psychique s'élèvent à 5 % par niveau de manifestation apporté par la déferlante psionique. Si Leila, prodige de niveau 11, recourt à une déferlante psionique pour augmenter son niveau de manifestation de +4. elle a 20 % de chances d'être atteinte d'asthénie psychique à l'issue de la manifestation.
Tout prodige frappé d'asthénie psychique est hébété jusqu'à la fin de son prochain tour de jeu et perd un nombre de points psi égal à son niveau de prodige.

Silhouette fuyante (Ext). L'intuition du prodige prend le pas sur son intellect, l'avertissant du danger imminent d'attaques de contact (y compris les rayons). Il bénéficie d'un bonus à la Classe d'Armure contre les attaques de contact égal à son bonus de Charisme, sans toutefois pouvoir dépasser sa CA contre les attaques normales.

Euphorie de la déferlante (Ext). Quand un prodige recourt à son pouvoir de déferlante psionique, il bénéficie d'un bonus de moral de +1 aux jets d'attaque, de dégâts et de sauvegarde pendant un nombre de rounds égal à l'intensité de la déferlante psionique. Ainsi, quand Leila invoque une déferlante psionique pour augmenter son niveau de manifestation de +2, le bonus de moral reste actif pendant 2 rounds (bien que l'augmentation maximale associée à son pouvoir de déferlante psionique soit de +4, le fait qu'elle n'ait augmenté son niveau de manifestation que de +2 limite la durée de l'euphorie à 2 rounds).
Si le prodige est atteint d'asthénie psychique à la suite de sa déferlante psionique, il ne bénéficie pas du bonus de moral que cette dernière aurait dû engendrer.

Esprit volatil (Ext). Le tempérament fougueux du prodige est difficilement cernable par la discipline de la télépathie. Chaque fois qu'une faculté de télépathie est manifestée sur un prodige celui qui la manifeste doit dépenser 1 point psi de plus que la normale.
Cette dépense supplémentaire ne contribue pas à améliorer la faculté. Elle ne fait que gaspiller un point psi et ne compte par dans la limite normale de 1 point psi par niveau de manifestation. Si cette dépense supplémentaire amène la dépense totale à dépasser la réserve actuelle de celui qui manifeste la faculté, celle-ci échoue et le personnage qui cherchait à la manifester gaspille tous ses points psi.

Région disponible : Le Droâm, Les Désolations Démoniaques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Prodige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Age of Heresy :: Les Classes -


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit